Je ne prétends pas réinventer la roue mais j’espère qu’au travers de ces lignes vous apercevrez la véritable puissance de cet outil dont je vais vous parler.

Pour commencer, qu’est-ce que j’entends par « don » ? C’est tout simplement lorsque vous avez une plus grande disposition à exercer vos capacités dans un domaine particulier tel que le domaine artistique (dessinateur, peintre, poète, danseur…) ou dans le domaine énergétique (magnétiseur, canal, médium, clairaudient, clairvoyant…).

Lorsque vous possédez un don, celui-ci ne vous a pas été donné par hasard. Vous l’avez soit cultivé dans vos vies passées, soit-il vous été offert avant votre incarnation afin de servir la vie sur terre et d’apporter plus de joie à l’humanité.

L’outil puissant dont je veux vous parler est aussi ancien que notre propre création. Cet outil c’est la prière. Et la prière, c’est notre capacité à parler directement avec le grand Souffle de la vie, avec notre Créateur, notre Père divin. (Si les termes que j’emploie ne sont pas les vôtres ou s’ils ne vous correspondent pas, remplacez-les. Je n’impose pas, je propose seulement ma vision des choses).

La prière fait partie intégrante de ma vie, de mon quotidien, je ne peux pas concevoir de passer une journée sans au moins tourner mes pensées vers mon Créateur. Je ne suis pourtant pas du tout issue d’une famille qui pratique une religion mais je prie depuis toute petite. Pour moi la prière (même si elle est incluse dans presque toutes les religions), n’a pas besoin d’être dans un dogme pour être pratiquée.

Je me sens libre de parler à mon Père avec les mots de mon cœur en toute simplicité et en toute humilité.

Petite parenthèse, quand j’ai voulu apprendre le magnétisme et les techniques, beaucoup de magnétiseurs m’ont donné des prières mais celles-ci ne me correspondaient pas. En fait, j’ai besoin d’exprimer pleinement la spontanéité de mon cœur lorsque je m’adresse à l’Esprit du Créateur.

Si vous souhaitez développer votre don de magnétiseur, sachez en tout cas, que vous n’êtes pas obligé de prendre les prières « toutes faites » si vous ne parvenez pas à les habiter de toute votre âme et de tout votre cœur. Votre prose fera très bien l’affaire dès l’instant que vous vous exprimez avec amour et humilité.

Je reviens à mon sujet. En quoi la prière est un outil, une clé pour développer vos dons ?

Je vais me servir d’images pour illustrer mon propos.

Imaginez que vous ayez un coin de terre à cultiver.

Votre lopin de terre est vierge, alors au départ, vous allez le désherber à la main ou avec une machine si vous préférez.

Puis vous allez semer vos graines et planter de jeunes pousses.

S’il vous manque des connaissances, le savoir-faire ou la technique, vous allez demander conseil auprès de jardiniers confirmés, acheter des livres ou même prendre des cours.

Puis vous allez vous exercer à cultiver votre terre. Un peu chaque jour.

Vous ne compterez pas vos efforts (oui, car vous avez très envie d’avoir de beaux légumes;-)!) et les gouttes de sueur perleront souvent sur votre front.

Et pour les plus passionnés, il vous arrivera de penser ardemment à votre terre, chère à votre cœur et peut-être prierez-vous pour que le soleil soit toujours présent, prêt à déverser des rayons de lumière, ses rayons de vie afin que les graines s’extraient du sol et s’élèvent vers le ciel. Oui, vous espérerez ardemment que le climat vous soit favorable et clément. Pour votre terre, vous souhaitez un peu de pluie et surtout du soleil, sa chaleur, sa vie qui est indispensable à la croissance de toutes les graines que vous avez mises en terre.

Pour les dons, c’est un peu pareil. Il existe dans votre cœur une terre de lumière qu’il vous appartient de cultiver, une terre remplie de graines de qualités, de graines de dons. (Je ne parle pas ici des mauvaises herbes qui entravent l’accès à votre cœur et dont il faudra s’occuper.)

Parmi ces graines, vous choisirez lesquelles cultiver selon votre aspiration, votre intuition ou bien c’est le Souffle de la Vie qui vous l’inspirera directement.

Vous pouvez faire grandir vos dons par vous-même mais jusqu’à un certain point. Si vous ne comptez que sur vos propres forces, vous allez atteindre tôt ou tard vos limites humaines, votre fatigue, votre impatience, votre découragement. Il vous faudra vous reposer pour renouveler votre souffle et poursuivre votre développement.

Imaginez maintenant que ces graines sont comme des braises dans votre cœur. En comptant sur votre seul souffle pour les raviver et les transformer en un brasier ardent, il est fort probable que votre endurance en prenne un coup. Mais en demandant au grand Souffle de la Vie de se joindre à votre souffle, vous bénéficierez d’une aide incroyable, infatigable, permanente, infinie et propulsera vos propres efforts de croissance vers leurs sommets. Et même dans vos moments de repos, le Souffle continuera d’œuvrer en vous et de faire mûrir vos qualités et vos dons.

Et si vous ne souhaitez pas appeler le Souffle lui-même, vous pourrez appeler les Anges et les Êtres de lumière pour vous aider dans votre aspiration à grandir. Parce que les Anges ont des cœurs semblables à des milliers de soleils débordant du Souffle céleste, ils exhaleront directement le Souffle de Vie dans votre cœur.

Et si les Anges sont trop abstraits pour vous, sachez qu’il existe des hommes et des femmes soleil sur terre qui ont su sublimer le feu de leur cœur. Ces êtres soleil sont capables par leur regard et par leurs mains de déverser la quintessence de la vie, de la lumière, capables de remplir la coupe de votre cœur du grand Souffle de la Vie.

Et si votre tête ne veut pas de ces hommes et de ces femmes soleil, il y a encore votre respiration pour vous apporter le Souffle dont vous avez besoin et renouveler votre vie à chaque seconde.

Respirer en conscience c’est encore prier vous savez. C’est une prière silencieuse qui appelle à chaque instant le grand Souffle de la Vie à inspirer et à expirer avec vous.

Et vous quels dons voulez-vous développer ? Dites-le moi !

A bientôt

C'est tout à fait normal de se poser la question et au cours de notre échange, je serai honnête avec vous. Je vous dirai ce qu'il est possible ou ce qu'il n'est pas possible de faire.

Je vous rappelle sous 24H (hors week-end)