Qu’est qu’un don ? C’est quelque chose qui nous est abandonné sans aucune contrepartie.

La deuxième partie de la définition est très importante : « sans aucune contrepartie »…

Il y a des dons qui sont attribués à certaines personnes sous certaines conditions et si le receveur du don ne respectent pas les dites-conditions, il peut se voir retirer son don. Dans ces cas là, peut-t-on vraiment parler de dons ?

Je sais que je jette ces mots sans donner plus de détails mais je continue.

Qu’est-ce qu’un magnétiseur ? C’est toute personne qui dispense un magnétisme qui lui est propre et qui est généré par son propre système énergétique.

J’ai déjà dit qu’il y avait plusieurs sources de magnétisme y compris le magnétisme dit « spirituel » qui nous vient par canalisation. Dans cette réflexion, j’exclus cette source d’énergie comme magnétisme.

Cela étant précisé, je poursuis ma pensée.

Les véritables dons sont rares. Ce type de don signifierait qu’un être plus avancé et donc plus puissant énergétiquement que nous, aurait accepté de pousser la maturation de nos capacités énergétiques au point que nous devenons pleinement capable de faire usage de notre magnétisme sans que cela puisse nous être retiré.

J’exclus aussi dans cette phrase les cas de « dons » qui se manifestent lors qu’avant notre incarnation, des êtres font de petits trous dans les membranes des centres de nos mains et créent ainsi une porosité anormale qui a la particularité de pouvoir « fuiter » de l’énergie. Les magnétiseurs qui portent ce type de porosités sont des magnétiseurs dits sensitifs.

Parmi les magnétiseurs :

  • il y a ceux qui ont reçu un vrai don qui implique une sublimation de leurs centres chiromagnétiques (chiro du grec signifiant main) : ceux là sont rares.
  • il y a ceux qui ont des porosités dans les membranes de leurs centres chiromagnétiques : cela arrive assez fréquemment : les magnétiseurs sensitifs. Il ne s’agit pas vraiment d’un don au sens où cela peut écourter la vie de la personne à cause des fuites énergétiques et que c’est plus de l’ordre d’une anormalité que d’une capacité donnée.
  • il y a ceux qui n’ont ni l’un ni l’autre et qui ont en fait appris à développer leurs propres capacités magnétiques : les magnétiseurs dits dynamiques. Ils sont aussi assez nombreux. En fait bien souvent les magnétiseurs sensitifs finissent par devenir des magnétiseurs dynamiques mais pas toujours. Le travail répété de dispenser des soins magnétiques a pour effet de résorber les porosités membranaires et de développer peu à peu les champs chiromagnétiques (champs magnétiques des centres chiromagnétiques).

Il est important de préciser que les capacités des magnétiseurs dynamiques ne proviennent pas de « dons », mais du fruit de leur travail de développement magnétique.

Ce travail, nous avons pu l’initier il y a plusieurs vies de cela ou bien décider de le commencer dans cette vie-ci. Dans tous les cas, cela nous renvoie à notre propre volonté d’être responsable et autonome dans notre développement humain et énergétique.

Le fait de vouloir développer des capacités magnétiques est tout aussi noble que de vouloir acquérir des compétences en psychologie, en informatique ou en musique. D’un point de vue pragmatique, une compétence est une compétence que ce soit dans un domaine artistique, mécanique, biologique ou énergétique…

Cette réflexion amène à penser également que nous pouvons donc :

  • cesser d’espérer qu’un don nous descende du Ciel et faire ainsi parti d’un groupe d’élus.
  • arrêter d’être jaloux des capacités magnétiques, médiumniques, spirituelles… de notre voisin,
  • dissoudre la croyance que c’est une question de chance.

En réalité, il nous appartient de développer les compétences et les capacités auxquelles nous aspirons, y compris nos capacités de magnétisme.

Je propose une brève parenthèse sur le fait qu’en regard de cette réflexion, nous pouvons aussi revoir notre rapport à l’argent donné en contrepartie des soins dispensés par les magnétiseurs.

J’ai entendu et lu à plusieurs reprises qu’un don ne devrait pas être rémunéré…

Cette réflexion nous invite à reconsidérer la notion de don justement et de mettre en lumière les compétences magnétiques développées par tant de magnétiseurs. Car lorsqu’il ne s’agit pas d’un don et qu’il s’agit d’un travail que la personne a fourni pendant plusieurs vies et qu’elle met ses capacités au service de la communauté, elle mérite au même titre qu’un mécanicien, qu’une infirmière ou qu’un architecte de recevoir une contrepartie en échange de sa compétence magnétique.

Et pour ceux qui ont vraiment reçu le don, leurs soins devraient-ils être gratuits ? Là je laisse chacun à ses réflexions personnelles.

Si vous possédez une tête et deux mains alors vous pouvez magnétiser en apprenant à développer vos capacités par une ligne de travail approprié, c’est aussi simple que ça. Tout comme vous pouvez apprendre à jouer de la guitare, à devenir ingénieur et construire des avions. Une tête et deux mains (ou une seule main voire les deux pieds pour ceux que la vie a privé de mains), voilà l’équipement de base dont vous avez besoin pour devenir magnétiseur.

Cette réflexion nous invite à comprendre que nous n’avons pas besoin d’attendre que la vie nous gâte en nous dotant d’un don.

En réalité, nous pouvons être pleinement acteur de notre vie et décider de nous gâter nous-même et de nous enthousiasmer à l’idée que nous pouvons devenir magnétiseur si nous le souhaitons. Puis comme dans toute discipline, cela demande du sérieux, de la patience, de la rigueur et des efforts dans la pratique qui fera mûrir nos capacités en magnétisme. Mais c’est à la portée de tous.

Bon week-end à tous.tes
A bientôt.
Lucie