L’autre jour, j’avais une conversation téléphonique avec un ami et collègue énergéticien. Au cours de notre échange, il évoque l’Éternel Présent.

Je vous avoue que sur l’instant, je ne comprenais pas la logique, le raisonnement de cette terminologie alors j’ai réfléchi et médité dessus.

Mener une méditation réflexive et des temps de réflexion intellectuelle m’aident à éclaircir certaines thématiques et je n’exclus pas la pensée rationnelle et l’approche pragmatique dans mes réflexions spirituelles.

Alors je ne dis pas que le résultat de ma réflexion est juste mais à force de s’entraîner on gagne en justesse. C’est un exercice intéressant et je vous partage le fruit de cette réflexion.

L’Éternel Présent …

Instantanément dans mon esprit, il y a une anomalie.
Éternel… Présent… Je laisse ces mots résonner dans mon esprit et dans mon cœur.

Cela sous entendrait qu’il n’y a qu’un présent continu existant à l’infini. Ce serait une forme de cristallisation du présent, une espèce d’immobilisation éternelle de ce qui est. Donc ni passé, ni futur, juste le présent.

Si nous étions effectivement dans un éternel présent, je pense que nous n’évoluerions pas d’un iota, nous serions figés sans possibilité de déploiement et de développement. Le temps serait éternellement figé comme une photo pris à instant T.

Et si ce présent est éternel, cela veut dire que depuis l’émergence de notre existence nous serions figé éternellement dans le présent, cela ne fais pas sens pour moi, rationnellement parlant.

Le fait même que nous évoluons, que nous bougions, respirions montre que nous ne sommes pas dans un éternel présent. Nous existons dans un espace temporel qui nous permet justement de vivre et de créer des choses, de penser, d’être actif, d’être dynamique et d’évoluer.

En revanche et c’est peut être le sens que mon ami avait en tête c’est l’Éternelle Vérité qui vibre à chaque instant de la vie.

Oui, la Vérité de qui Je Suis sur un plan spirituel est éternelle et inextinguible. Pour autant que je puisse esquisser quelques bribes de la Vérité de ma nature essentielle, je peux sentir intuitivement que ce qui me définit, mon essence, ma nature véritable est absolument immortelle et inaltérable… Que quoi qu’il puisse m’arriver sur un plan terrestre, sur un plan éthérique, je suis et je serais toujours un être divin, un être spirituel dont le potentiel de déploiement est infini et la vie immortelle.

Et d’ailleurs, lorsque j’essaie de faire vivre le plus intensément possible cette vérité au dedans de moi, dans ce corps de chair, il se produit une sorte de survibration en moi, chacune de mes cellules dansent de joie, sont stimulées, régénérées et harmonisées.

C’est un pur bain de lumière et de vie dans lequel tout ce qui me constitue à cet instant T plonge dans cette vérité et se réjouit.

Alors aujourd’hui, je ne crois pas à l’éternel présent mais je crois à l’Éternelle Vérité et je crois que lorsque que l’on La nomme avec une profonde densité et concentration de parole, c’est un pas de plus vers l’incarnation de qui nous sommes jusque dans nos cellules de chair.

Et qui sommes-nous ?

Nous sommes Lumière, nous sommes Vie, nous sommes Joie.