Cours d’introduction offert

Êtes-vous médium ?

Bienvenue dans cette introduction au programme approfondi sur la médiumnité.

 

Cette première partie vous est offerte afin de déterminer si vous avez une prédisposition à la médiumnité.

Dans ce cours, je vous parle du fait que tout le monde ne peut pas être médium car c’est une prédisposition génétique et cérébrale.

Cette première partie du programme sur la médiumnité vous permettra donc de savoir si vous pouvez vous engager sur cette voix de manière sérieuse ou non.

Pour accéder à la suite du programme approfondi, vous pouvez procéder à son achat en cliquant ici.

Une fois votre achat validé, vous revenez sur cette page ou vous accédez à votre espace « mon compte » (comme indiqué dans le mail que vous recevrez) et il suffit de cliquer sur l’onglet  » II – Programme conplet sur la médiumnité »  dans la barre de menu situé en haut de cette page.

Bon cours à vous.
Lucie

Avez-vous vu cette vidéo ?

Une toute première vidéo d’introduction a été diffusée sur ma chaîne YouTube, si vous ne l’avez pas vu, je vous remercie de la visionner pour bien suivre la ligne de développement du cours.

Bon cours à vous.

Voici la vidéo d’introduction explicative

Important !
Cette vidéo est aussi la vidéo d’introduction du programme payant.
Merci de la visionner.

Téléchargez cette vidéo en cliquant sur le bouton ci-dessous

Voici votre première pratique

Cet exercice va vous permettre de déterminer très clairement si vous avez la prédisposition à être médium.

Bonne pratique à vous.

Selon le navigateur que vous utilisez, en cliquant sur le bouton ci-dessus cela va soit lancer le téléchargement automatiquement, soit ouvrir une fenêtre pour valider le téléchargement.

Si rien ne se passe, je vous invite à regarder dans l’autorisation d’affichage des fenêtres pop-up de votre navigateur ou de recharger cette page dans un autre navigateur.

 

Et maintenant ?

La pratique énergétique que vous avez effectuée vous permet de savoir si oui ou non vous parvenez à engager votre champ magnétique cérébral dans le travail de condensation et donc de savoir si vous pouvez rentrer dans l’état de transe médiumnique.

Il est possible que vous deviez vous y prendre à plusieurs reprises.

Si vous constatez qu’au bout de 5 à 6 essais, vous ne parvenez pas à condenser votre champ magnétique cérébral et donc d’induire la transe médiumnique, cela signifie que très probablement que vous ne pouvez pas développer de capacités médiumniques.

Dans ce cas, je vous encourage à développer vos capacités de voyance !

Un futur programme sera dédié au développement de ces capacités.

Vous en serez informé par la newsletter quand il sera disponible.

 

Vous avez réussi à condenser votre champ magnétique cérébral ?

Bonne nouvelle, cela veut dire que vous êtes médium !

Maintenant, je vous encourage à prendre pleinement en main votre capacité médiumnique afin :

  • de décider quand vous voulez activer la transe
  • d’apprendre à empêcher la transe quand ce n’est pas le moment (car l’état de transe est fatiguant, alors il faut préserver votre énergie)
  • apprendre à approfondir votre état de transe car plus la transe est profonde et plus vous avez accès aux pouvoirs de votre subconscient.
  • de fortifier votre subconscient afin d’augmenter sa puissance fonctionnelle et qu’il vous délivre des informations de plus en plus fiables.

 

Envie de prendre votre médiumnité en main ?

La section commentaire ci-dessous est faite pour vous.

Votre commentaire est soumis à approbation, merci de patienter pour sa publication.

82 Commentaires

  1. Frédéric

    Bonjour, premier essai….. Et j’ ai cru voyager, dans diverses visions, endroits, personnes, situation….cela m arrive généralement quand je me repose ou avant de dormir.
    J ai été interrompu par une circulation dense, malheureusement, le bruit m a fait sortir de la méditation. Suivi d une fatigue.
    Je reitererai l’expérience.
    Encore Merci

    Réponse
    • Lucie Sarazin

      Bonjour Frédéric,

      Merci pour votre partage.
      En effet l’état de transe médiumnique est proche de l’état hypnagogique juste avant de s’endormir le soir. Mais il faut réussir à rester sur ce « fil » de détente lointaine et profonde pour conserver les visions.
      Bonne suite à vous.

      Réponse
  2. Anas MIRY

    Bonsoir Lucie, merci pour cette initiation que vous nous offrez.

    Je viens d’effectuer l’exercice de condensation du champs magnétique cérébral, et 30min après avoir terminer la pratique, je sens encore l’énergie concentré dans à l’intérieur de mon cerveau.
    Pendant l’exercice, j’ai d’abord ressenti mon champs magnétique cérébral autour de ma tète et de mon cuir chevelu.
    Et effectivement, en condensant cette énergie, la sensation de « mousse à mémoire de forme » est vraiment bien appropriée.
    Je ressent également l’énergie s’intensifier sur le haut du crâne, en plus de la condensation dans le cerveau.

    Toute ses sensations, m’amène à faire le lien, que quand je suis dans un lieu « chargé », je le ressent par une pression autour de la tête.

    Je vais refaire la pratique 2 ou 3 fois, pour conforter mes sensations, et je prendrai votre programme pour approfondir ma médiumnité.

    Encore merci Lucie!

    Réponse
    • Lucie Sarazin

      Bonjour,

      Merci beaucoup pour vos retours et en effet, vous vous êtes bien approprié l’exercice. Toutes vos sensations concordent.
      Quand on est justement dans un lieu « chargé » (mais parfois ça peut arriver dans une grande surface ou des lieux qui nous semblent normaux) qui exerce cette pression sur notre champ magnétique cérébral, il est doublement important de ne pas le laisser se condenser afin de ne pas être perturbée (le dernier exercice du programme de médiumnité vous aidera en ce sens).
      Bonne pratique de l’exercice !

      Réponse
      • Cécile

        Bonjour Lucie,

        Déjà merci beaucoup pour ces outils. Je pense poursuivre sur la vetsion payante.

        En faisant l’exercice je ressens rapidement un champ énergetique assez puissant dans toute la zone « cerveau » (sorte de fourmillement/vibrations) et il y a quelque chose qui m’etourdit un peu, comme si c’était trop fort.. (j’avais aussi la vision d’une petite fille et une adulte assises sur un banc avec des ballons de baudruche le tout en noir blanc et rouge façon Banksy mais je me suis ensuite concentrée plus sur l exercice). La sensation « oppression » s’est calmée quand vous avez precisé d’y aller en douceur (je suis Bélier ????) à ce moment ça s’est plus comme expansé vers l’exterieur dans une sensation de « connexion à l »infini » tout en gardant un « noyau energtique au centre relativement intense mais moins gênant. J’ai également cette sensation « d étourdissement » ou de « casque » dans les lieux chargés et les grandes surfaces (comme cités plus haut), que je ne fréquente pas du coup..
        Aussi, pourriez vous me donner votre avis sur un phenomène qui m’arrive de plus en plus à savoir « reproduire » les symptômes physiques de personnes physiques mal en point à qui je me « connecte »…Je ne sais pas si c’est possible, mais j ai l impression qu’ il m’arrive d’avoir des « crises » physiques du symptome en question de la personne puis plus rien…ça s’en va.. c’est assez troublant. Avec tout ce que j’ai pu écrire là, auriez vous quelque chose à me conseiller ?????????

        Par avance, merci 1000 fois ????

        Cécile

        Réponse
        • Lucie Sarazin

          Bonjour Cécile,

          Je vous remercie pour votre partage et pour votre question, oui j’ai bien une idée du phénomène qui vous arrive.
          En plus de l’article, il est important de se questionner sur votre positionnement vis à vis de cette personne. Essayez-vous de porter quelque chose dans la relation qui ne serait pas de votre ressort par exemple ?

          Bonne réflexion et bonne lecture

          Je vous mets à la suite un article que j’avais rédigé pour mon groupe Facebook :

          [A PROPOS DES DUPLICATIONS ET DES RESSENTIS]
          Bonjour les lumières !

          L’autre jour je répondais à une question qui revient souvent en fait : celle des symptômes qui se dupliquent dans notre corps lorsqu’on fait un soin à quelqu’un.

          Voici d’abord l’explication d’un point de vue énergétique de ce phénomène :
          Notre système psychoénergétique (psyché, cerveau énergétique, subconscient tout ça réunit) ainsi que notre champ biomagnétique (cela inclut notre matrice ont la capacité de capter l’information énergétique de la matrice énergétique d’un être et il arrive que cette information se duplique dans notre propre système énergétique et recréer par copie le même symptôme.

          Il faut savoir qu’on ne prend jamais le mal de la personne mais que l’information peut se dupliquer. Si ça arrive, il faut se remettre dans une posture intérieure de détachement avec un émotionnel calme et l’information dupliquée va s’estomper au fil des minutes ou des quelques petites heures qui suivront.

          En revanche si on se crispe sur ce « symptôme » dupliqué, qu’on y rajoute de l’émotionnel, on risque de le fixer dans son système et de rester avec plus longtemps.

          C’est une des raisons pour lesquelles je vous invite à parler à voix haute pendant les soins, cela évite ce phénomène de duplication et cela permet que l’information principale, donc la vibration principale soit portée sur le soin, le travail de régénération, de purification…

          On peut tout à fait considérer que c’est un biais par lequel recueillir de précieuses informations pour soigner un consultant.
          Hélas, quand on regarde statistiquement où nous en sommes, nous êtres humains vis à vis de notre émotionnel, on constate que pour bon nombre d’entre nous, il est encore difficile d’avoir ce détachement intérieur et un émotionnel calme. Et c’est dans ce cas de figure-ci que les informations-sentations perçues de cette manière deviennent un parasitage car nous « collons » en nous ces duplications et les cristallisons. A la longue, notre système énergétique et biologique se fatigue et perd de son intégrité.

          C’est pourquoi je fais attention ici dans le groupe lorsque je parle de ressentis et il y a plusieurs raisons à cela :

          – la première c’est que c’est devenu une mode dans le milieu spirituel d’avoir des ressentis et je parle entre autre de la recherche d’avoir un vécu émotionnel en lien avec ce ressenti. Ces ressentis émotionnels sont un peu comme le nouveau plaisir spirituel et cela pose de gros problèmes dans les travaux énergétiques et donc dans les soins.

          – la deuxième c’est que notre complexion humaine (par complexion j’entends tous les systèmes biologiques et énergétiques qui nous composent) va avoir sa propre sensibilité à l’énergie. Certains pourront avoir des ressentis physico-énergétiques (non émotionnel) riches et variés tandis que d’autres ne ressentiront rien. Et là où c’est important pour moi c’est qu’on peut être un très bon magnétiseur et n’avoir presque pas de ressentis voire pas du tout.
          Cette absence de ressentis bioénergétiques n’est pas un obstacle, et c’est important de le souligner, dans l’apprentissage des soins et dans le développement de son magnétisme.

          – j’en viens au troisième point : pourquoi faire l’apologie des ressentis ? j’apprécie aussi que le magnétiseur accorde du temps à l’échange avec son consultant pour recueillir les précieuses informations dont il a besoin pour donner une direction à son travail de soin. Et une personne qui n’a aucun ressenti peut faire un excellent travail en se basant uniquement sur ses observations et les informations recueillies auprès de la personne. Tandis que celui qui a des ressentis pourra compléter les informations obtenues lors de l’échange par des informations-sensations.
          A mon sens, les ressentis doivent venir compléter nos observations et l’échange mais pas le supplanter à moins d’avoir de telles capacités énergétiques de voyance et de lecture télépathique que cela ne serait plus nécessaire.
          Dans le même temps, il reste bon pour le consultant de se sentir écouté et donc de conserver cet échange qui génère confiance et sécurité pour lui.

          Donc je ne fais pas la guerre aux ressentis loin de là, je cherche juste à remettre les choses en perspective.

          Belle journée.
          Lucie

          Lien : https://www.facebook.com/groups/2205622726361951/search/?q=duplication

          Réponse
          • Cécile BERTRAND SCOTT

            Merci beaucoup!
            Cela me rassure que cela exsite pour d’autres et m’eclaire sur ce phenomène et le positionnement à adopter. Merci beaucoup

          • Lucie Sarazin

            Merci pour votre retour Cécile, ravie que cela puisse vous aider à vous poser plus sereinement.
            Belle continuation à vous.

    • Nguyen

      Bonjour Lucie
      Je viens de faire une première fois l exercice, j ai bien ressenti le champ dans ma tête autour du cerveau , sensation agréable de chaleur et d un coussin enveloppant. Je me suis attachée à réussir à condenser ce champ magnétique . Je n ai eu aucune « vision  » , juste la sensation de l espace infini autour de mon cerveau. Merci pour cet exercice ! C est une chance pour moi de pouvoir le faire

      Réponse
      • Lucie Sarazin

        Bonjour et merci beaucoup pour votre retour.

        Ce que vous écrivez « la sensation de l espace infini autour de mon cerveau » c’est un des indicateurs que vous avez eu un état de transe que vous avez auto-induit grâce à la pratique donc c’est un très bon début.
        Les visions ne viennent pas forcément, c’est un état qu’il faut apprivoiser et quand on arrive à se poser dedans, alors on a plus de disponibilités intérieures pour gérer d’autres choses comme l’écoute intérieure et s’ouvrir pour accueillir les informations, les visions.
        Belle continuation à vous.

        Réponse
  3. Adeline

    Bonjour Lucie, pour ma part j’ai ressenti une « barre » au niveau du front plutôt sur la partie haute et à mesure que j’ai essayé de condenser, la barre est descendue au niveau de mes arcades sourcilières où je ressentais une certaine lourdeur. 2h après avoir fait l’exercice, je ressens toujours une sorte de pression sur le front, qu’est-ce que ça pourrait être ? Merci pour cette expérience intéressante 🙂 Adeline

    Réponse
    • Lucie Sarazin

      Bonjour Adeline,

      Je pense que c’est votre centre frontal qui a été dynamisé dans ce travail.
      Avez-vous tester les minicours de clairvoyance ? A mon avis, ce sera le bon angle d’approche !

      Réponse
  4. Pascale BURDIN

    Bonjour Lucie, j’expérimente en ce moment les 2 pratiques, clairvoyance et médiumnité. Je suis plus à l’aise ,à priori avec celui de la médiumnité, avec la concentration/condensation, puis la saisie, puis la plasticité de cette condensation ne me posent pas de problème. Le programme de clairvoyance fonctionne aussi mais je peux avoir des visions très désagréables que je ne sais pas relier à quelque chose de précis, ou si je relie c’est par activité mentale que je le fais. Je ne sais encore quel programme choisir.

    Réponse
    • Lucie Sarazin

      Bonjour Pascale et je te remercie pour ton retour.
      As-tu des visions qui arrivent quand tu fais l’énergie de condensation du champ magnétique cérébral (médiumnité) ?
      Pour ce qui est des visions désagréables ou sans reliance, cela s’explique du fait que dans cet exercice, on ne donne pas de direction, on laisse venir. C’est pour expérimenter dans un premier temps la plasticité mentale et la venue ou non des visions. C’est dans un second temps que tu apprends à poser/donner une direction dans les pratiques de clairvoyance.
      Tu peux donc être à la fois médium avec des prédispositions à la voyance. C’est ensuite ton choix de savoir si tu veux augmenter l’un ou l’autre ou les deux. Mais c’est toujours mieux de prendre un travail à la fois.
      Bonne réflexion.

      Réponse
  5. Delphine

    J ai ressenti des fourmillements dans mon corps (surtout pieds et mains puis tête) avec une vibration et notamment autour de la tête mais plus dense à l’arrière droit. Ensuite, en condensant le champ magnétique du cerveau, je ressenti une douce pression au niveau de la fontanelle. Je ne sais pas si cela est la confirmation que j’ai une prédisposition à la médiumnité. qu’en pensez-vous svp ?

    Réponse
    • Lucie Sarazin

      Bonjour Delphine,
      Je vous remercie pour votre partage.
      C’est encore un peu tôt pour statuer sur la prédisposition. Il sera intéressant de refaire, peut être même plusieurs fois, la pratique afin de voir comment vous parvenez à augmenter la condensation de votre champ magnétique cérébral.
      La douceur que cela vous a procuré dans la tête fait partie des sensations positives qui indiquent un bon début en la matière c’est pourquoi je vous encourage à explorer et à approfondir.
      Belle continuation à vous.
      Lucie

      Réponse
  6. Ludivine TUILLIER

    Bonjour Lucie,

    J’ai enfin réussi à trouvé du temps pour moi, pour une méditation mediumnique.
    Je n’ai pas eu de mal à trouvé cet état de détente-tonique, elle est même plutôt agréable pour moi.
    Le bouillenement dans tous le corps, c’est OK également – je l’ai facilement aussi.

    En revanche, je ne sais pas si le champs magnétique je le trouve ou pas. Je ne comprends pas. Pardon.
    Vous expliquer pourtant super bien, mais…

    Pour moi, je visualise comme une enveloppe transparente autour d’un noyau (mon cerveau) que je densifie, c’est à dire que je dois le visualisé se « coupler » avec mon noyau ? Mon cerveau finalement ? La visualisation est facile pour moi.
    Mais je ne ressent pas de dédoublement, ni pour autant de contraction dans mon cerveau. Pour moi c’est juste une image.
    Que j’essaye de ressentir finalement.

    Par contre les mouvements occulaires, ça faire mal non ? Je n’ai pas pu le faire autant de fois que vous nous invité à le faire.
    Voilà à partir du moment où l’on parle du champs magnétique, alors, je visualise très bien mais c’est tout.
    J visualise les mains de mon cerveau le prendre a le rapetissé jusqu’à mon noyau. Pour ne faire qu’un.
    C’est tout.

    En aucun cas, je ne vois ou entends le monde invisible.

    Merci pour votre retour lorsque vous aurez à votre tour, un temps pour me répondre (ou pas).
    Merci pour cette exercice.

    Est-ce normal qu’une méditation me paraisse très longue à force ? 30 minutes c’est beaucoup ou y’a que moi qui pense cela ?

    Je vous remercie.
    TUILLIER Ludivine

    Réponse
    • Lucie Sarazin

      Bonjour Ludivine,

      Je vous remercie pour votre retour et vos questions.

      Concernant le champ magnétique, en fait, il ne faut pas le visualiser. Dans la guidance, je parle de sensoriser c’est à dire d’imaginer la sensation du cerveau magnétique. Imaginez ce n’est pas que visualiser. Si je vous dis d’imaginer un massage du dos, vous pouvez créer la sensations des mains du masseur dans votre dos.
      Ici, il faut imaginer d’avoir un champ magnétique cérébral qui englobe votre cerveau et votre tête. C’est un exercice qui n’est pas évident de prime abord et il faut donc maintenir cette intention de créer la sensation du champ magnétique cérébral jusqu’à réussi à le ressentir pour pouvoir ensuite le saisir par votre conscience.
      Je ne pourrai pas expliquer plus car la suite c’est de la pratique. C’est comme apprendre à quelqu’un à faire du vélo, j’aurai beau expliqué en long et en large, à un moment, il faut monter sur le vélo et essayer.
      Avec la sensorisation c’est comme apprendre à faire du vélo, vous comprenez sur un plan intellectuel mental, ensuite il faut essayer de rendre cela vivant et tangible en vous à force d’entrainement.

      Le noyau énergétique au centre de votre tête est connecté en effet à voter champ magnétique, les deux sont solidaires mais vous portez plus votre attention sur le champ magnétique cérébral.

      Pour les mouvements oculaires, si cela vous fait mal c’est que cela créé trop de tensions physiques dans vos yeux, il faut donc y aller plus doucement.

      Avec ces précisions vous pourrez refaire l’exercice, allez y tout en douceur au début. Le travail de transe médiumnique fonctionne mieux en y allant tranquillement et progressivement.

      Pour ce qui est de la longueur du temps, c’est juste votre mental/émotionnel qui s’ennuie. C’est comme faire la même route tous les jours au bout d’un moment le mental/émotionnel se lasse mais cela ne veut pas dire qu’il faut arrêter de prendre la route pour aller au travail par exemple. Il faut s’affranchir de cette lassitude et persévérer.

      Bonne continuation à vous.

      Réponse
      • Ludivine TUILLIER

        Bonjour,

        Parfait alors, merci Lucie.
        Je vais faire cela.

        Bonne soirée,
        Ludivine

        Réponse
  7. bilquez

    Bonsoir,

    j’ai fait hier soir l’expérience.

    Ressentis:
    – fourmillement autour de la tête assez important,
    – impression de ne plus ressentir mon corps
    – parfois la sensation de chaleur dans mes mains,
    – la tête qui est partie en arrière

    mais aucune vision particulière

    merci beaucoup 🙂

    Réponse
    • Lucie Sarazin

      Bonjour,

      Merci pour votre retour et de vous être prêté à l’expérience.
      La sensation de ne plus ressentir son corps est assez courante dans l’état de transe.
      Donc à voir en refaisant l’exercice si les perceptions/ressentis évoluent et vous pouvez aussi tester si vous avez une prédisposition à la clairvoyance : https://luciesarazin.fr/minicours-de-clairvoyance/

      Réponse
    • Laura

      Bonjour Lucie,

      C’est encore une belle expérience que vous nous proposez ici.

      J’ai fait l’exercice deux fois car je me suis endormie la première fois. Juste avant de m’endormir, lorsque vous demandiez de densifier/tonifier le corps, j’ai eu l’impression de voir mon regard en vert, comme s’il s’était projetté sur un écran face à moi (un peu comme l’exercice de la clairvoyance pour lequel je n’avais à eu de résultat visuel les yeux fermés). Au second essai, j’ai senti des fourmillements dans les mains tout le long, ressenti le champ magnétique rétrécir au fur et à mesure, et une sensation d’expansion et de flottaison vers la fin avec l’image de la terre qui s’éloigne de plus en plus. Et aussi une sensation de froid localisée sur une jambe. Au réveil, j’ai mis quelques minutes avant de redescendre.

      Vous m’aviez précédemment confirmé une prédisposition à la clairvoyance. S’il s’avère que j’en ai une également en médiumnité, je me demande s’il n’est pas « mieux » de commencer à travailler ma clairvoyance (notamment pour travailler en clarté sur les informations reçus et atténuer le mental). Qu’en pensez vous ?

      Merci à vous

      Réponse
      • Lucie Sarazin

        Bonjour Laura,

        Quand on a les deux prédispositions, je vous avoue que ma préférence va à la clairvoyance pour des raisons de lucidité déjà et parce que les médiums attirent à eux aussi le monde invisible qu’il n’est pas toujours aisé de gérer.
        Alors pour votre tranquillité et votre développement, la clairvoyance c’est bien.

        Réponse
        • Laura

          Merci pour votre retour, je verrai pour développer ma médiumnité dans un second temps quand je serai en confiance avec ma clairvoyance. Étape par étape.

          Bien à vous,
          Laura

          Réponse
          • Lucie Sarazin

            Oui étape par étape, c’est important. Bon développement de votre clairvoyance.

  8. laurene

    Merci Lucie pour la vidéo et l’audio le contenu est super intéressant et l’expérience est juste impressionnante.
    Pour ma part dés que j’ai commencé la guidance j’ai tout de suite eu les larmes au yeux et je me suis sentis à l’aise.
    Ensuite lors de la condensation j’ai vu rapidement des lumières blanches, jaunes et rouges commençaient à former un forme légère qui petit à petit se densifier. Ensuite Je me suis sentis reposer comme présente et absente à la fois je l’avais déjà ressenti cette sensation lorsque je veux me reposer mais que mon cerveau ne le souhaite pas, du coup je suis relaxée au niveau du corps mais par au niveau de l’esprit. Je suis comme à l’intérieur et à l’extérieur de mon corps. Après lors de la condensation toujours je me sentais bien mais avec le mal de « mer » si je puis le dire ainsi et des tensions commençaient à apparaître du coup j’ai préféré arrêter la guidance, je referais l’expérience demain ou dans la semaine.
    Merci à vous

    Réponse
    • Lucie Sarazin

      Bonjour,

      Je vous remercie pour votre retour détaillé et ce que vous décrivez correspond tout à fait à l’état de transe.
      Lorsqu’on ressent des nausées c’est qu’il y a des noeuds qui bloquent un peu la circulation énergétique et ça agace le nerf vague. Rien de bien méchant.
      Si vous refaites l’exercice, vous pouvez au préalable prendre un long moment (10 min) à respirer en position allongée et vous cherchez à inspirer à fond et à expirer à fond. Bien sûr vous y allez progressivement et vous respirez avec un rythme tranquille qui vous laisse le temps d’expirer/inspirer complètement. Cela va assouplir les tensions et faciliter leur dissipation.
      Bonne pratique à vous.
      Lucie

      Réponse
  9. Fawzi Chardome

    Bonjour Lucie,
    Je viens de suivre la guidance sur la condensation du champ magnétique cérébral. Quelle expérience !
    Voici mon témoignage, dès la première levée de mes yeux physiques les images suivantes sont apparues dans cet ordre :
    – une chaine de montagne brumeuse
    – un homme moustachu habillé d’un costume trois pièces et d’un chapeau haut de forme
    – la cour d’une ferme anglaise du 19ème siècle
    – la « vision » de mon champ magnétique cérébral = un nuage blanc, dense, comme légèrement électrifié
    – 1er stade de condensation de ce champ magnétique cérébral en une boule rouge (taille balle de tennis)
    – 2e stade de condentation en une boule jaune (taille balle de ping-pong)
    – 3e stade de condensation en point lumineux intense
    Ce point lumineux intense a éclairé l’intérieur de mon corps physique puis a traversé mon crâne pour éclairer une zone de plus en plus vaste autour de moi
    À noter que pendant l’expérience, mon dos et mes bras étaient animés d’une lente ondulation et mes doigts restaient légèrement tendus, et ma ventilation était ample.
    J’ai clairement l’envie de prolonger l’expérience…

    Réponse
    • Lucie Sarazin

      Bonjour Fawzi,

      Merci beaucoup pour votre partage d’expérience qui vient clairement valider vos prédispositions de médiumnité !
      Je comprends que vous auriez aimé prolonger cet état.
      A refaire alors !

      Bonne continuation.
      Lucie

      Réponse
      • Fawzi Chardome

        Il ne me reste plus qu’à plonger dans le programme approfondi sur la médiumnité ☺️

        Réponse
        • Lucie Sarazin

          Voilà !

          Réponse
  10. JOABSING

    Bonjour Lucie,

    Je suis actuellement formée par un thérapeute car il y a détecté en moi un potentiel médiumnité et de soins énergétique/magnétiseur/coupeur de feu.
    Je suis tombée sur votre vidéo par hasard. j’ai ressenti plein de picotement au niveau des pieds , derrière la tête, en haut de la colonne vertébrale et j’ai vu un mini cerveau avec plein de couleurs brillants et une barrière de protection au niveau de mon cervelet au moment de la transe.

    Lorsque j’ai dit à mes corps subtils de toucher délicatement cette partie, mes yeux se sont mis à ouvris.

    Bonne continuation à vous.

    Cordialement.
    Cédric JOABSING.

    Réponse
    • Lucie Sarazin

      Bonjour Cédric,
      Je vous remercie pour votre retour très intéressant et le fait que vous ayez pu voir clairement certaines structures énergétiques dans votre cerveau indique que la mise en transe a bien fonctionné.
      Bravo, cela confirme vos capacités.
      Bonne continuation à vous.
      Lucie

      Réponse
  11. carine

    Bonjour Lucie, je m’y suis reprise à 2 fois je pense que je saisis l’exercice de condensation et de préhension du champ magnétique cérébral, je vois ce champ avec plein de couleurs circulantes et d’ondes ( ça fait un certain temps que je visualise l’intérieur de mon corps avec des couleurs sans trop comprendre de quoi il s’agit et les explications sur google sur l aura et les couleurs sont vraiment simplistes, bref j y travaille avec des exercices dans la nature) ma tête bascule bcp d’abord vers l’arrière puis devant en arrière la 2ème fois, après l’exercice, j ‘ai des remontées d’images et d' »informations » sur la maison dans laquelle j’ai grandi qui aurait de très mauvaises vibrations en raison d’évènements difficiles qui s y seraient produits avec une date 1920, j’utilise le conditionnel et aussi sur une personne de mon entourage pro qui serait diagnostiquée d’ une maladie neuro grave dans l’avenir proche encore du conditionnel et j’entends ce n est pas de la médiumnité c ‘est d’ores et déjà visible sur son corps énergétique, c’est qqun qui m ‘a fait bcp de mal donc je doute de tous mes ressentis je poursuis la répétition de cet exercice et de tous les autres en magnétisme

    Réponse
    • Lucie Sarazin

      Bonjour Carine,
      Je vous remercie pour votre partage.
      Oui il est plus prudent de mettre les choses au conditionnel et de voir dans le temps si les choses se confirment. Sachez qu’on peut voir des choses qui appartiennent au passé, au présent et au futur et c’est vrai qu’il faut faire du tri dans tout cela.
      Bon entrainement à vous pour avancer à votre rythme dans le développement de vos capacités.
      Et bonne année à vous.
      Lucie

      Réponse
  12. Aurore

    Bonjour Lucie,
    Merci beaucoup pour cette pratique, que je referai.
    Je ne sais pas si ce que j’ai ressenti correspond à ce qu’on cherche à travailler, mais j’ai eu en tous cas pas mal de sensations agréables.
    J’ai assez rapidement senti quelque chose dans mon crâne qui, si je comprends bien, pourrait être le champ magnétique cérébral. C’était au début assez mobile, un peu tournoyant, j’avais du mal à stabiliser cette sensation ou ce champ.
    Puis j’ai pu progressivement avec l’action de densification stabilisé ce ressenti.
    Ensuite, lorsqu’il a été proposé de continuer s’il n’y avait pas de tensions, la saisie a été davantage perceptible et stable. Et il y a eu une sorte de sensation grisante de bien-être, en même temps que la saisie était de plus en plus perceptible et stable, avec une légère sensation de flottement et surtout les tensions/douleurs physiques que j’ai habituellement se dissipaient « miraculeusement ». J’ai voulu continuer toute seule à la fin de l’enregistrement comme c’était proposé mais je n’ai pas réussi.
    On dirait que quoi qu’il en soit, il s’est passé quelque chose.
    Merci beaucoup déjà pour cette découverte et si j’ai l’occasion d’avoir un éclairage supplémentaire par rapport à ce que j’ai ressenti, ce serait super.

    Réponse
    • Lucie Sarazin

      Bonjour Aurore,
      Je vous remercie beaucoup pour votre retour d’expérience et en effet il s’est produit des choses.

      Ici, on ne pourra pas qualifier cela d’état de transe et de ce que j’en comprends, cette pratique a placé votre cerveau dans un état propice à une harmonisation énergétique.
      Dans le fait d’aller chercher la saisie énergétique et de rendre plus dense l’activité du champ magnétique cérébral, cela permet de venir défaire des noeuds et des tensions au passage (comme vous en avez fait l’expérience) et cela a été très bénéfique à votre cerveau physique et donc à votre système nerveux dans son ensemble (meilleure circulation des influx nerveux, diminution de l’inflammation, purification de certaines tensions dans le mental/émotionnel…)
      Donc l’exercice vous a permis ce travail d’harmonisation énergétique et il faudrait maintenant voir en refaisant l’exercice si vous pouvez aller dans la transe, ne serait-ce qu’un peu ?
      Bien à vous
      Lucie

      Réponse
    • Nadège

      Bonjour Lucie,
      J’ai vu un coin de nature, puis comme par dessus un toit d’ardoise un coin de ciel, je me suis vu ouvrir les yeux et voir cet homme en face de moi qui me regardait. J’ai « flotté et ondulé  » dans mon corps. Puis, la sensation que le dessus de mon crâne s’ouvrait, il n’y avait plus de barrière entre mon cerveau et l’air. Et un peu froid aussi.
      Je ne sais pas si je me suis saisie de mon champ magnétique, mais c’était une première expérience intéressante !
      Merci à vous, Lucie, pour ce partage

      Réponse
      • Lucie Sarazin

        Bonjour Nadège,

        En effet, une expérience très intéressante.
        Cela évoque presque le voyage astral. Assurément, vous avez de quoi approfondir vos horizons énergétiques.

        Bonne continuation

        Réponse
  13. CATHY

    Bonjour Lucie, je pense que je n’ai pas su faire car à la fin de la vidéo j’avais mal aux yeux et mal à la tête ,genre barre au front mais merci quand même pour l’expérience.

    Réponse
    • Lucie Sarazin

      Bonjour Cathy,
      Si vous pensez qu’il s’agit de la manière de faire qui a créé des tensions, dans ce cas, vous pouvez refaire la pratique avec beaucoup plus de douceur et de finesse. Si même en la refaisant ainsi, vous avez à nouveau des tensions aux yeux et à la tête, c’est que votre champ magnétique cérébral ne peut pas se contracter.
      Bonne continuation à vous
      Lucie

      Réponse
  14. Céline

    Bonjour
    Je viens de faire l’exercice de condensation, j’ai ressenti une pression en haut du crâne entre les deux hémisphères puis au fur et à mesure cela se dissipait , comme une matière extensible, à un moment je me suis bien retrouvée entre deux monde, être bien là dans la matière et mon cerveau en flottaison.
    Voilà mon ressenti.
    Je le referais c’est sur

    Réponse
    • Lucie Sarazin

      Bonjour Céline et merci pour votre partage.
      Vous êtes donc bien parvenue à condenser votre champ magnétique cérébral et à générer un état de transe. Bravo !
      Belle continuation à vous.

      Réponse
      • Amandine

        Bonsoir Lucie,
        Sur le coup je n étais pas sûre et puis mes mains ont commencé à se lever et là j ai ressenti fortement le champs magnétisme tout autour de ma tête…
        Il prenait de plus en plus de place…
        J ai bien pu gérer la contraction…
        Par contre je n’ai pas été au bout de l exercice car mon cerveau était trop tendu..
        Merci pour cette expérience exceptionnelle…

        Réponse
        • Lucie Sarazin

          Bonjour Amandine,
          Je vous remercie pour votre partage. Vous avez eu raison de stopper si les tensions étaient trop présentes.
          A refaire en y allant avec plus de finesse pour voir ce que cela donne ?
          Tout de bon à vous
          Lucie

          Réponse
    • Amandine

      Bonsoir Lucie,
      La dernière fois mon cerveau était en tension…cette fois ci j ai été plus doucement…je me sentais très bien à la fin .
      J ai ressenti le besoin de penser à mon grand-père….j entendais qu’il allait très bien, que tout ce qu il comptait pour lui était d avoir retrouvé son épouse.
      Est ce mon inconscients qui décode ou ce que je savais déjà qui vient me rassurer ?

      Réponse
      • Lucie Sarazin

        Bonjour Amandine,
        Je vous reposte la réponse que je vous avais faite le 25/05 dernier :
        « Bonjour Amandine,
        Merci pour votre retour et contente de savoir que c’était mieux pour votre cerveau cette fois avec plus de douceur.
        Lorsque notre subconscient communique avec nous, il nous transmets des informations que nous serons en mesure de comprendre par rapport à notre système de croyances.
        Notre subconscient compose avec nos propres filtres et il nous parle selon notre vérité personnelle.
        Même si nous sommes dans une recherche de vérité/réalité, nous restons des êtres subjectifs. Donc les messages de notre subconscient peuvent être teintés de cette subjectivité.
        C’est à nous que revient ensuite le choix de prendre ou non les messages transmis.
        Belle continuation
        Lucie »

        Réponse
        • Amandine

          Bonjour Lucie,
          Merci pour cette délicate réponse.
          A bientôt

          Réponse
  15. Julienne

    Bonjour Lucie,

    J’ai découvert comme par hasard votre mini cours, mais il n’y a pas de hasard. Car j’avoue que j’ai souhaité être guidée par quelqu’un de qualité pour m’aider à clarifier des choses « bizarre » que je m’observe depuis un petit moment, et oui booommm, je suis tombée sur votre cours. Je vous remercie sincèrement encore pour votre bienveillance.

    Dans cet exercice, j’ai bien suivi du a à z votre guidance. Une fois l’exercice est terminé, j’ai la tête lourde pour environ 10 minutes puis après ça devient normale. Néanmoins j’ai marqué que pendant la pratique, j’ai vu un flash blanc avec la vitesse bahhh on dirait très vite. Puis encore pendant la pratique, il y a plusieurs images qui viennent séparément: un arbre très élégant devant d’un portail d’une maison, et ya quelques choses en couleur de bleue dernière, en continuant d’observer, j’ai vu ce sont les fenêtres bleue de cette maison, et cette maison a une étage. Puis j’ai vu aussi une autre image c’était un costume traditionnel d’un pays asiatique en couleur noir mais noir transparent. Puis il y a quelques autres images mais je me souviens plus, et je confirme que pendant cette pratique, rien qui me donne une sensation négative, c’est extra.

    Un autre phénomène que j’ai constaté aussi, c’était la sensation de ma tête est attirée vers derrière et en même temps avec la sensation de flottement comme quelques choses de moi qui voulais partir.

    Puis la dernière chose que j’ai constaté est ce que je ne sens plus du tout mes avant bras et mes mains, c’était comme ils sont n’existent plus, un peu comme l’anesthésie si ça vous dit.

    Voilà c’est mon retour pour cet exercice précieux que je trouve très intéressant, très utile. Je ne sais pas si mon retour fait partie de la médiumnité, j’attends votre réponse pour m’aider à clarifier. Merci encore Lucie et très bonne continuation à vous.

    Julienne

    Réponse
    • Lucie Sarazin

      Bonjour Julienne,

      Un grand merci pour votre retour très détaillé.
      Ce que vous décrivez confirme la médiumnité et surtout ce point : « la sensation de ma tête est attirée vers derrière et en même temps avec la sensation de flottement comme quelques choses de moi qui voulais partir.  »
      Ce phénomène est typique de la médiumnité même si tout le monde ne le ressentiras pas forcément de la même manière. Je le précise si d’autres personnes lisent le commentaire.
      Le fait que vous ayez vu des images, c’est vraiment super, ça veut dire que vous parvenez à rentrer dans une transe assez profonde et donc intéressante.
      La sensation de ne plus trop sentir certaines parties du corps, c’est normal aussi. La transe médiumnique est vraiment un état particulier où certaines de nos sensations conscientes peut comme s’éclipser.
      En tout cas, je vous encourage à refaire l’exercice pour vous entrainer !
      Belle continuation à vous.
      Lucie

      Réponse
  16. Sébastien

    Bonjour Lucie,
    j’ai pratiqué votre exercice de condensation : très intéressant.
    J’ai senti le bouillonnement intérieur et le faisceau oculaire « toucher » le haut de mon crâne.
    Quand j’ai commencé à faire le travail de condensation, j’ai senti comme une boule de chaleur descendre lentement vers le centre de mon cerveau, tout en se compactant.
    Au moment où je suis arrivé vers le centre de mon cerveau, j’ai eu soudain un effet « Popples » : comme si quelque chose s’était inversé brusquement, je suis passé de la sensation d’enfermement en moi à une sorte d’expansion de conscience, comme vous l’avez si bien décrite, comme si je dépassais la zone de mon crâne, mais tout en sentant cette sensation de boule condensée au milieu de ma tête (elle ne chauffait plus, j’ai eu plutôt la même sensation de pression qu’avec la bulle énergétique).
    Dans le même temps, j’ai eu l’impression que toute la partie haute de mon corps (bras, torse, tête) flottait et je ressentais comme une incapacité à bouger physiquement (mes bras notamment, qui étaient dans un état tonique mais non crispés).
    J’ai ressenti l’effet de cette condensation (je présume) encore pendant 15-20 min environ après l’exercice.

    Une belle expérience, gratitude pour ce cadeau ?

    Réponse
    • Lucie Sarazin

      Bonjour Sébastien,
      Je vous remercie beaucoup pour votre partage si bien décrit.
      Vous décrivez aussi très bien le phénomène de transe médiumnique, cet état si particulier de flottement, d’ouverture, d’absence-présente, d’expansion à la fois intérieure/extérieure.
      Cette pratique test confirme donc bien votre « gène » de médium !
      Belle continuation à vous.
      Lucie

      Réponse
  17. Patricia ROCHER

    Bonjour Lucie,
    Reprise de l’exercice de condensation ce jour, j’ai ressenti assez facilement les étapes pour mette en pratique la condensation au centre du cerveau. Les effets de la perception de couleurs lors de l’exercice effectué précédemment sont moins prégnants.
    Je m’interroge sur ce qu’induit cet exercice : lorsqu’on condense l’énergie au centre cérébral, peut on dire que la couche intermédiaire (je pourrais peut-être dire la « zone tampon »), entre par exemple la fontanelle et le centre d’énergie qui se condense, se réduit au fur et à mesure des exercices ?
    Simplement parce que c’est la sensation que j’ai eu, comme si l’espace s’amenuisait entre les deux…
    Belle journée, Patricia

    Réponse
    • Lucie Sarazin

      Bonjour Patricia,
      Oui je dirais qu’il y a en effet cette sensation. Les mots que vous avez employé sont justes et décrivent bien le phénomène à l’œuvre lors de cet état de condensation du champ magnétique cérébral. Vous parvenez donc bien à déclencher cette condensation. Cela se travaille bien sûr mais votre cerveau peut le faire.
      Belle journée. Lucie

      Réponse
  18. Patricia ROCHER

    Bonjour Lucie, et merci de cette proposition de la pratique de la condensation du champ magnétique cérébral.
    L’exercice s’est bien déroulé selon vos instructions, jusqu’à la seconde partie où l’on condense au centre du cerveau.
    A ce moment là un temps de flottement : je percevais un champ magnétique face à mon regard et dans le centre du cerveau. Celui face à mon regard grossissait à l’inspiration et s’éloignait à l’expiration (de couleur bleue électrique) et celui dans le centre de mon cerveau de couleur jaune dorée ; ce phénomène a duré 2 à 3 minutes.
    Puis j’ai persisté pour ne conserver que l’exercice de condensation dans le centre cérébral. Ce qui a pu se réaliser.
    Lors du temps de prolongation (à notre guise), au bout de 5 minutes, le champ magnétique s’est déversé tranquillement à l’ensemble de mon corps jusqu’au bout des doigts et des pieds.
    Que pensez-vous de tout ceci, auriez-vous des conseils ou avis à me transmettre ?
    Belle journée, Patricia.

    Réponse
    • Lucie Sarazin

      Bonjour Patricia,
      Merci pour votre retour et votre descriptif qui change des retours habituels.
      Pour l’heure, c’est un peu tôt pour savoir. Ce serait intéressant de refaire l’exercice plusieurs fois et de voir comment cela évolue.
      Je perçois bien une forme de condensation et de dilatation dans le travail que vous avez fait et c’est très bien.
      C’est à reconfirmer au travers de la répétition de cet exercice.
      Bonne journée.
      Lucie

      Réponse
  19. Mathilde

    Bonjour 🙂

    Petite question: j’arrive bien à me saisir de mon champ énergétique cérébral et à le dilater/contracter selon « ma volonté », mais c’est aussi le cas pour tout mon corps énergétique de la tête au pied. Je me demandais donc si on parlait bien de la même chose?

    A bientôt et merci pour cet exercice gratuit 🙂
    Mathilde

    Réponse
    • Lucie Sarazin

      Bonjour Mathilde,
      Et bien en effet certaines personnes peuvent aussi contracter leur champ biomagnétique (champ magnétique de la matrice énergétique du corps physique) mais ce n’est pas le même travail à ce moment là.
      Ici, pour faire de la transe médiumnique, on chercher uniquement à condenser le champ magnétique cérébral et pas besoin de contracter le champ biomagnétique.
      Si on prend le parallèle avec le corps physique il y a bien une différence entre contracter son cerveau uniquement et contracter l’ensemble de son corps.
      Ici pour le travail médiumnique, on cible le travail uniquement sur le champ magnétique cérébral.
      Est-ce que cela répond à votre question ?
      Bonne journée.
      Lucie

      Réponse
  20. Eric

    Bonjour Lucie,
    Merci pour l’exercice.
    Alors pour ma part,les ressentis ont été très palpable au moment du monter,stationner,visualiser et descendre les yeux etc etc.
    C’est à ce moment là où le ressenti énergétique a pris « forme »
    Du coup,j’avais comme une sensation de « trompe » qui partait de la position « repos »(des yeux) et remontait au dessus de la tête.
    Pour la condensation,cela c’est fait graduellement,comme un effet « d’entonnoir »au dessus de la tête .
    Par moment sensation de lourdeur au centre du cerveau et picotements au dessus du crâne.
    A la fin de l’exercice,pendant 20/30mn la condensation était toujours perceptible physiquement,à la fois diffuse et compacté à la fois.
    Pas évident de trouver des mots juste pour décrire ces ressentis.
    Voilà pour ma part et merci encore Lucie.
    Mata ne,
    Eric

    Réponse
    • Lucie Sarazin

      Ohayo Eric-san et merci beaucoup pour votre retour d’expérience.
      je vous rejoins : décrire le subtil, l’énergétique est un exercice difficile. Nous n’avons pas encore développé le vocabulaire adaptée à ce domaine.
      Du coup, ça s’est bien condensé !
      Tout de bon à vous
      Mata ne

      Réponse
  21. Kim

    Bonjour!
    Merci pour l’exercice. Je cherche depuis longtemps mon « problème » et vous êtes celle qui m’avez apporté le plus de réponses! Je me suis toujours sentie mouton noir, compliquée et trouble fête.. J’ai toujours l’impression de voir trop de détails et même parfois les intentions des gens. Avec le temps, je m’isole de plus en plus parce que c’est si difficile d’être en groupe. Je suis épuisée…
    J’ai commencé à me tourner vers la spiritualité il y a moins d’un an et peu après j’ai commencé à ressentir des trucs (frissons, courant, et même des « fils » d’électricité). Lorsque je médite, souvent, je ressens très clairement comme des filets d’eau qui coulent du centre de ma tête vers mon visage et si je mets mes doits proche de mon visage, je sens clairement (sur mon visage) le point ou l’énergie relie mon doigt et ma peau..
    Pendant votre exercice des yeux, j’avais de la difficulté à faire le processus parce que j’avais beaucoup de flash blanc (j’en ai souvent aussi juste après une méditation ou lorsque je pratique la respiration Kundalini)
    Au niveau de la contraction, je ne sais pas si c’est ce que j’ai ressenti. Depuis la fin de l’exercice, je sens une boule au centre de ma tête et une énorme sensation de froid, à l’intérieur de ma colonne au niveau du chakra coeur..
    J’aimerais beaucoup que ce que je vous dit vous semble familier… J’ai beau poser des questions, personne ne semble comprendre ce que je raconte et j’ai plutôt l’impression d’être une extra-terrestre ?
    Merci pour vos conseils, ils me font beaucoup de bien!

    Réponse
    • Lucie Sarazin

      Bonjour Kim,
      Je vous remercie beaucoup pour votre partage de vie et je comprends très clairement ce que vous ressentez et ce que vous décrivez.
      Vous avez naturellement accès à des sensations liées à l’activité énergétique de votre corps, à votre environnement, des sensations auxquelles la plupart des gens n’ont pas accès. Cela rend la communication ou en tout cas la compréhension d’autant plus difficile. Dans le même temps, si chacun prenait vraiment le temps d’écouter l’autre, on finirait par se comprendre et accepter la différence de l’autre.
      Ce n’est pas parce que les autres ne sentent pas ni ne voient comme vous que cela n’existe pas.
      Tout comme vos intuitions, elles indiquent très clairement une prédisposition, soit à la voyance soit à la médiumnité.
      Pour cette sensation de boule au centre de la tête, cela fait partie des sensations connues dans la transe médiumnique mais je vous invite (si vous en avez envie) à refaire l’exercice pour confirmer et surtout pour voir si vous sentez venir cet état un peu second (une sorte de perte de la lucidité).
      Je vous souhaite une belle continuation et une bonne volonté pour façonner votre propre chemin.
      Bien à vous
      Lucie

      Réponse
      • Kim

        Merci beaucoup pour votre aide et votre temps, c’est vraiment apprécié! ?

        Réponse
  22. Nitschek Natacha

    Bonjour Lucie,
    merci pour vos partages et vos exercices ! Mon message est quelque peu long et je vous remercie de votre patience pour la lecture.
    j’ai fait cet exercice il y a trois jours et je dois dire que j’ai été à la fois enthousiaste puis apeurée quelques heures après en me posant tout un tas de questions. Mais venons en d’abord aux faits, je vais essayer de vous partager le plus clairement possible les sensations par lesquelles je suis passée.
    Au moment de la mise en contraste des mouvements intérieurs par rapport à l’immobilisation du corps, j’ai eu des sensations assez intenses de tournis mais ça se maîtrisait. Ça ne durait pas.
    Au niveau de la tête par la suite, j’ai senti une pression au niveau des tempes, puis une légère contraction de la mâchoire et une sensation de densité assez intense au niveau des oreilles. Lors de l’exercice des mouvements oculaires, j’ai assez rapidement senti une sorte de pression sur le dessus de la tête puis comme si mon cerveau se densifiait. J’avais, à un moment, l’impression d’avoir une énorme tête qui dépassait le coussin sur lequel elle était posée.
    L’image des deux hémisphères m’est apparue.
    Puis, il y a eu, au fur et à mesure de l’exercice, une condensation progressive qui semblait même connectée à ma respiration (je sentais les mouvements énergétiques suivant l’inspiration et l’expiration). J’avais aussi une perception aiguë de mes sinus à ce moment là.
    Après quelques expirations, je sentais et voyais une sorte de fil qui m’apparaissait comme central dans la tête. et plus j’allais vers la condensation, plus le fil s’amoindrissait. Il m’apparaissait en vision à chaque « rétrécissement ». Je ne suis pas allée au bout de l’écoute car à la fin, je sentais quand même beaucoup de tensions et le besoin d’arrêter l’exercice.
    Alors par la suite, je me suis posée des questions : comment savoir si je n’affecte pas mon cerveau physique ? Y a-t-il pour vous un risque dans cet exercice ? Et aussi, je me posais la question des références que vous avez utilisées pour cet exercice ? (votre propre expérience/pratique, des personnes ou ouvrages de référence et lesquels? Puis aussi, vous parlez de « prédispositions médiumniques mais y a t-il un type de médiumnité concerné ? (s’il en existe plusieurs) et d’autres références pour mieux s’en saisir ? Ça fait beaucoup de questions et je comprendrai que vous n’ayez pas la possibilité d’y répondre car c’est du travail aussi mais j’avais besoin de les poser.
    Merci à vous pour les ressources que vous mettez à disposition 🙂
    Natacha

    Réponse
    • Lucie Sarazin

      Bonjour Nathacha,
      Je vous remercie pour votre long retour et pour les détails apportés.
      Concernant toute votre première partie, vous décrivez ce qu’il se produit lorsqu’il y a bien un état de condensation du champ magnétique cérébral (y compris la synchronisation avec votre respiration).
      Ici l’immobilisation du corps permet de faire un contraste entre les sensations d’ordre physique et celle d’ordre subtile/énergétique. Cette immobilité couplée à votre sensitivité vous ont permis de ressentir toutes ces choses qui sont normales.
      Si vous avez eu des tensions, vous avez bien fait d’arrêter. Cela signifie que votre cerveau physique a été tendu dans ce travail de condensation et il ne faut pas qu’il le soit. Notre cerveau est un organe délicat que l’on doit manier avec douceur. D’où toute la guidance qui pose une à une les étapes et comme je le dis dans l’exercice, vous pourrez y revenir en déployant encore plus de douceur et de finesse dans la saisie de l’exercice.
      C’est tout un apprentissage et la pratique vous permet de prendre toutes ces précautions.
      Donc à moins de forcer « comme un bourrin » dans l’exercice, il y a aucun raison que cela affecte cerveau et s’il y a forçage c’est que les consignes de la guidance ne sont pas suivies. Ce qui n’est pas le cas pour vous ici. Donc rassurez-vous de ce côté là.
      Concernant les différentes médiumnités et ici je parle uniquement de la vraie médiumnité à transe (les channels membranaires ne comptent donc pas), il n’existe pas plusieurs types de médiumnité. Ce qui est existe c’est différent degré de profondeur de transe et plus la transe médiumnique sera profonde et plus on accède à de plus en plus d’informations.
      Ma première référence c’est moi-même, je suis médium et j’ai eu des épisodes de porosités membranaires. Donc je suis déjà partie de moi-même et j’ai une grande capacité de finesses d’observations et d’intuitions concernant l’énergétique.
      En terme d’ouvrages et c’était il y a longtemps, mais j’ai lu et pratiqué quand j’avais 15 ans « Le chemin de la véritable initiation magique » de Franz Bardon, j’ai lu « Le livre des Esprits » d’Allan Kardec et vous trouverez aussi des livres sur Edgar Cayce mais ils sont peu accessibles si on n’est pas initié à l’énergétique.
      En espérant que ces réponses vous éclairent et vous rassurent.
      Bonne continuation à vous.
      Lucie

      Réponse
  23. Lepot

    Bonjour,
    Merci pour votre vidéo extrêmement claire comme à chaque fois !
    J’ai ressenti au fur et à mesure une véritable vague ,une ondulation , un peu de la même manière que lorsque je joue avec mes mains à faire un coussin , ainsi qu’une densité ferme, mais lorsque vous avez fait une pause en invitant certains à interrompre l’exercice, moi je me suis trouvée  » parasitée » par un toc toc sur mon bras à 2 reprises ??? ( Je m’interroge également sur le flux d’images que j’observe : il commence pratiquement toujours par le vol d’un oiseau dans le ciel dont j’observe les aventures , avez vous une piste ?) Merci pour l’intérêt que vous nous portez .

    Réponse
    • Lucie Sarazin

      Bonjour Cyrielle,
      Je vous remercie pour votre message.
      Ce que vous avez observé est très intéressant et pointe vers un léger état de transe médiumnique. Pour le toc toc, ne vous formalisez pas trop dessus. Quand on rentre en transe, il se produit une sorte de dilatation du rayonnement de notre subconscient et on va ressentir plus de choses sur un plan énergétique. Certains vont se sentir enveloppé d’une présence (et c’est juste le rayonnement activé du subconscient), d’autres comme vous vont sentir des flux, des à-coups, des pulsations.
      Si vous avez pris l’habitude de ce vol d’oiseau, ce n’est pas grave, laisser votre transe débuter ainsi et voyez ce qui vient ensuite. Chacun son mode de fonctionnement pour se faciliter sa rentrée en transe. L’idée c’est de ne pas se laisser happer par ses images et de rester à l’écoute des autres choses qui peuvent venir.
      Bonne continuation à vous.

      Réponse
  24. Christel Dijoux

    Lucie,
    J’ai ressenti dans ma tête une sorte de massage comme sur le coussin énergétique en magnétisme mais à l’intérieur de ma tête. Sensation très étrange de « compression » « condensation »

    Réponse
    • Lucie Sarazin

      Bonjour Christel, c’est tout à fait ça chère Christel !!! Belle condensation de ton champ magnétique cérébral ! Tu as bien la prédisposition médiumnique. Bonne continuation

      Réponse
  25. Pascale BURDIN

    Bonjour Lucie,merci pour cette pratique. J’ai bien ressenti et pu travailler la contraction et la condensation du champ magnétique cérébral,puis l’élargir.Je ne souhaitais pas avoir d’images et j’ai dû aussi me concentrer pour les limiter,un peu comme pour ne pas me laisser distraire.

    Réponse
    • Lucie Sarazin

      Merci Pascal pour ton retour et tu as déjà de belles prédispositions et des bases pour retenir cet état de transe, c’est super !!! Bonne continuation à toi

      Réponse
  26. payet

    Bonjour Lucie,
    merci pour cet exercice.
    Je pense que ça a marché.
    J’ai ressenti une chaleur et effectivement l’énergie se diffuser.
    J’ai ressenti une petite douleur dans la nuque mais dessiner âpres l’exercice. J’ai vu la couleur de mon champs énergétique cérébrale il est jaune orange, j’ai pu condensé et le suis senti un peu drogui comme si j’étais ailleurs mais sans plus.
    Qu’en pensez vous ?
    Cordialement, Chrystelle

    Réponse
    • Lucie Sarazin

      Bonjour Chrystelle,
      Si vous avez cette sensation de pouvoir contracter/condenser à volonté votre champ magnétique cérébral c’est que vous aviez bien la prédisposition à être médium.
      Il faut que vous en ayez une saisie interne claire. Du coup, je vous encourage à approfondir l’exercice car comme je l’ai écrit, il est possible de devoir le faire plusieurs fois pour être sûre.
      Sachant qu’on peut être médium et avoir un champ magnétique cérébral qui ne bouge pas beaucoup au début et que la dynamique de condensation s’apprend et s’approfondit.
      A terme,cela doit donner la sensation d’un coussin magnétique que vous enfoncez dans la tête avec une sensation de conscience qui se dilate. Si vous avez ça c’est bon !
      Bon approfondissement à vous.

      Réponse
  27. Laëtitia

    Bonjour Lucie
    Merci pour cet exercice.
    Au début,J’ai ressenti le déploiement de mon corps énergétique autour moi, comme s’il montait. Puis au mot condensation, j’ai senti que je l’aspirai au niveau de mon crâne, j’étais concentré à le maintenir à l’intérieur et j’avais une connexion lointaine avec le reste de mon corps. Est ce que c’est ça l’exercice de condensation ??
    Merci

    Réponse
    • Lucie Sarazin

      Bonjour Laetitia,
      Quand vous écrivez « j’ai senti que je l’aspirai au niveau de mon crâne, j’étais concentré à le maintenir à l’intérieur et j’avais une connexion lointaine avec le reste de mon corps », oui il y a de cela (sensation d’être au centre et loin en même temps, sensation de présence du corps qui s’éloigne) et je vous invite à approfondir cet exercice dans un premier temps pour voir comment cela s’étoffe et à mesure que vous allez pratiquer, je vous invite à observer comment vous vous sentez. Cela vous donnera des réponses et n’hésitez pas à revenir me poser des questions en commentaire en y ajoutant vos autres observations. Je vous invite aussi à lire les commentaires des autres personnes qui décrivent leur état, cela vous aidera. Car décrire le subtil en soi, ce n’est pas facile et le fait de lire les mots que les autres vont poser, cela peut vous aider à affiner les mots que vous avez envie de mettre pour vous.
      Bon approfondissement.

      Réponse
  28. laetitia

    Bonsoir
    Merci pour cet exercice, j’ai ressenti au départ le développement de mon corps énergétique tout autour de moi et au moment du mot condensation, c’est comme si je l’aspirai pour le mettre dans ma tête et que je devais le maintenir à l’intérieur avec douceur, mon corps était alors cotonneux et je ne pouvais pas bouger, à la fin je me suis demandée si j’allais pouvoir bouger et ouvrir les yeux, mais oui après quelques secondes. est ce ça La condensation du champ magnétique? j’ai des difficultés à comprendre ce mot.Merci

    Réponse
  29. GERAULT Martine

    Bonjour Lucie,

    Merci pour cette pratique. J’ai ressenti plein de picotements dans la tête et derrière la tête et en haut de la colonne vertébrale La couleur violette était très dominante et puissante et puis cette couleur violette est devenue si dense qu’elle me caressait dans tout le haut de la tête. J’ai senti plein de vibration et à la fin de l’exercice cela me pique au niveau du 3ème œil et je sens des picotements dans mes oreilles. Merci Lucie pour cette pratique.

    Réponse
    • Lucie Sarazin

      Bonjour Martine et merci pour votre partage.
      Et question importante : avez-vous perçu la contraction/condensation de votre champ magnétique cérébral ?

      Réponse
      • Kei

        Bonjour, j’ai perçu pour ma part comme un nuage autour de mon crâne, et c’était plutôt moelleux comme sensation comme un coussin.
        par contre pour le mettre dans mon centre je me suis demandé par quel chemin y aller?

        Est ce que ça a l’air d’être cela?
        Merci

        Réponse
        • Lucie Sarazin

          Bonjour et merci pour votre retour très encourageant.
          Par quel chemin aller au centre ?
          C’est premièrement par votre intention que vous allez pouvoir le faire et vous pouvez combiner cette intention avec par exemple, une représentation spatiale de votre tête et de mentalement viser le centre.
          Après, c’est tout l’objet de la pratique.
          On comprend les consignes sur un plan intellectuel mais c’est leur mise en pratique qui vont nous demander du temps et donc surtout de l’entrainement.
          Je vous invite à réessayer, à vous entrainer sans se mettre la pression, juste être dans cet optique d’amélioration dans votre saisie intérieure.
          Bonne pratique.
          Lucie

          Réponse
          • Amandine

            Bonsoir Lucie,
            La dernière fois mon cerveau était en tension…cette fois ci j ai été plus doucement…je me sentais très bien à la fin .
            J ai ressenti le besoin de penser à mon grand-père….j entendais qu’il allait très bien, que tout ce qu il comptait pour lui était d avoir retrouvé son épouse.
            Est ce mon inconscients qui décode ou ce que je savais déjà qui vient me rassurer ?

          • Lucie Sarazin

            Bonjour Amandine,
            Merci pour votre retour et contente de savoir que c’était mieux pour votre cerveau cette fois avec plus de douceur.
            Lorsque notre subconscient communique avec nous, il nous transmets des informations que nous serons en mesure de comprendre par rapport à notre système de croyances.
            Notre subconscient compose avec nos propres filtres et il nous parle selon notre vérité personnelle.
            Même si nous sommes dans une recherche de vérité/réalité, nous restons des êtres subjectifs. Donc les messages de notre subconscient peuvent être teintés de cette subjectivité.
            C’est à nous que revient ensuite le choix de prendre ou non les messages transmis.
            Belle continuation
            Lucie

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire est soumis à approbation, merci de patienter pour sa publication.

FIN DU COURS INTRODUCTIF GRATUIT

 

ENVIE DE PRENDRE EN MAIN VOTRE CAPACITÉ MÉDIUMNIQUE ?

Alors c’est par > ici.

Les soins énergétiques et le magnétisme ne relèvent pas de la médecine au sens de la loi française et ne se substituent pas à un traitement ou à un suivi médical.
Le praticien n’est pas un médecin et à ce titre, ne prend pas part à l’établissement de diagnostic ni à l’ordonnance de médicaments

© 2020 Lucie Sarazin – Tous droits réservés